Article

TÊTE à TÊTE : Maxime SAMSON

Qu’est-ce qu’on ressent en tant que « doyen » de l’équipe après la dernière prestation aboutie face à Lannemezan, qui ne s’attendait certainement pas à un tel scénario ?

Heureux d’avoir battu Lannemezan avec le bonus. On aurait signé de suite pour un tel résultat sachant que les dernières rencontres à la fougère avaient tournés à l’avantage de Lannemezan.
Nous avons su faire un match complet, on a ressenti une certaine maîtrise collective qui nous faisait défaut en début de saison.

Après le faux-pas contre Fleurance, le groupe a su réagir. Y- at-il eu une remise en question qui explique cette dynamique et ce jeu complet à tous les niveaux ?

Si on enlève les dernières minutes du match, tout n’est pas à jeter de la prestation contre Fleurance avec un très bonne première mi-temps. Nous avons manqué de maîtrise en fin de match pour assurer la victoire. Cette défaite nous a sans doute permis d’aller chercher la victoire à Oloron.

Depuis de nombreuses saisons ton presque double mètre confine à l’assurance presque tout risque en touche. Et puis avec Lorin il semble que vous vous fassiez un malin plaisir à contrer les sauteurs adverses, là aussi c’est du travail ?

Oui c’est un secteur que l’on essaye de travailler à tous les entraînements, plus particulièrement la défense en touche et cela fonctionne plutôt bien depuis le début de la saison.
Les entraîneurs mettent en place des stratégies de défense en touche en fonction de notre adversaire. Il est plus facile de gagner les matchs quand l’adversaire ne peut pas mettre son jeu en place en étant privé de ballons.

Agréable surprise également, malgré l’absence de quelques éléments de premier choix la bonne performance de la mêlée : c’est parce qu’on a débâché le bélier ?

Comme pour la touche, c’est un secteur que l’on travaille de plus en plus car en début de saison les entraînements étaient plutôt axés sur la préparation physique et le jeu collectif.
Il y a aussi l’aspect mental en mêlée, nous voyons que nous sommes capables de rivaliser avec des gros packs et cela nous donne de la confiance. Chaque match est différent et rien n’est jamais acquis surtout en mêlée, à nous de faire en sorte d’être le plus régulier possible chaque dimanche.

Samedi déplacement chez le leader auscitain, que nous n’avons pas visité depuis la Pro D2, donc voyage inédit pour quasiment tout le groupe : alors quelles erreurs à ne pas commettre afin d’être à la hauteur de l’événement ?

C’est toujours un plaisir de jouer ces matchs, chez le leader un samedi soir en étant second.
A nous de mettre les ingrédients pour faire une bonne prestation à Auch. Ce match est un bon test pour nous jauger contre la meilleure équipe de la poule et continuer la bonne dynamique sur laquelle nous sommes lancés.

La saison passée malheureusement trop vite tronquée tu avais annoncé que ce serait la dernière. C’est la frustration et le sentiment de ne pas finir sur une telle note qui t’a incité à repartir ?

La saison dernière je n’ai joué aucun match, j’ai donc décidé de remettre ça un an de plus !

Sachant qu’on allait te poser quelques questions un certain M.B qui tient à garder l’anonymat, aimerait savoir comment tu fais pour garder la même silhouette depuis tant de saisons ?

Comme M.B mange à côté de moi lors du repas après l’entraînement le vendredi soir, il connaît mon secret ! Je ne reprends jamais de dessert !

Leave a Reply