Article

SUD-OUEST : un premier gros test pour Tyrosse

Après une entame positive chez le promu Peyrehoradais, dans un derby plaisant, l’UST renoue ce dimanche avec un contexte plus corsé, à Anglet, un autre prétendant à la qualification directe

« Reprendre devant du public, dans un stade plein de surcroît, avec la saveur du derby, c’était quasiment l’idéal. Ça nous a de suite remis dans le grand bain. » Pour Iban Hourcade et ses potes de l’UST, pas de doute, le bonheur était bel et bien de nouveau sur le pré, samedi dernier, chez le voisin Peyrehoradais. Le succès, en prime, n’aura fait d’ailleurs que conforter cette jouissive sensation de retour aux sources.

Tout juste, le demi d’ouverture regrettait-il la baisse de régime sur le final, privant les rouge et bleu d’un point de bonus offensif longtemps entrevu. Si la gnaque des hommes en vert, forcément, n’y était pas étrangère, les roulements décrétés par l’encadrement Tyrossais à l’heure de jeu auront sans doute fait perdre un peu de liant à l’ensemble.

« Je pense que c’était d’abord voulu pour préserver l’intégrité des joueurs, pour éviter de trop forcer sur les organismes après tant d’inactivité et aussi un peu en vue du prochain déplacement à Anglet », estime le demi d’ouverture, qui entame, l’air de rien, sa sixième saison avec la fougère accrochée côté cœur.

Autre paire de manches

Si l’ancien espoir de l’Aviron Bayonnais avait quelque peu gambergé d’emblée, du fait de blessures à répétition, il semble avoir trouvé un réel équilibre dans son club d’adoption. Son registre complet lui permet, comme ce fut le cas sur cette reprise, de mettre ses lignes arrières en valeur. « Samedi, c’était facile, car les deux équipes avaient faim et envie de prendre du plaisir. C’était un derby tout sauf fermé. Un joli match à regarder », je pense.

La suite se déclinera ce dimanche à Anglet (15 h 30), pour le véritable test de ce premier bloc. Une autre paire de manches, face à des voisins en progrès constants sur les derniers exercices. Si cette opposition n’aura certes pas l’impact final du duel d’Aguiléra (2019), espérons qu’il retranscrira un surplus de saveur, toutefois, comparé à la dernière sortie en terre Angloye (défaite 23 à 10 en février 2020). Un débat avec des Landais aux abonnés absents.

Concentration

Si les acteurs de Semisens ambitionnent de jouer les têtes de série, il leur faudra prendre l’initiative en affichant, contrairement à samedi dernier, une réelle constance dans la concentration. Si les Basques ont manqué de griller une première cartouche devant Lombez (victoire 17-15 dans le temps additionnel), on est prêts à parier qu’ils auront retrouvé pour ce majeur rendez-vous tout leur piquant et leur fond de jeu complet. Un premier véritable test qui en dira plus sur les forces en présence.

Les ambitions sudistes, toujours est il, demeurent d’actualité. « Il nous faut rester sur la dynamique de l’an passé, où l’on était parti sur de très bonnes bases, particulièrement à l’extérieur. Le premier objectif pour tout le monde, ce sera déjà de profiter d’une saison complète. Pour l’UST, il s’agira de viser haut avec la Nationale 2 en point de mire, pour espérer peut être davantage plus tard. Et puis surtout, il faudra offrir aux cadres censés clôturer leur carrière, une sortie à la hauteur de leur engagement », annonce Hourcade. Déjà un beau défi en lui-même !

Jean-Marc Darribat

Leave a Reply