Article

SUD-OUEST : Anglet étouffe Tyrosse dans la fournaise

Sérieux dans leur antre de Saint-Jean, les Angloys ont réussi à faire déjouer une solide équipe tyrossaise, ce dimanche (16-9)
C’est la dernière action. On joue la 88e minute. Les Tyrossais croient encore en leur chance d’arracher le match nul à Anglet. L’attaque met en déséquilibre la défense locale côté gauche. Le surnombre est fait, à 20 mètres de la ligne d’en-but. Le trois-quarts Descazaux tente une passe « volleyée ». Elle termine en-avant et en touche.

À l’image de cette action, les Landais n’ont jamais réussi à trouver la faille en attaque. Trop brouillons dans les phases offensives malgré une conquête en lumière aujourd’hui. Avec une mêlée dominatrice et un alignement en touche qui maîtrisait son sujet, l’UST disposait d’une rampe de lancement légitime. Les fautes de main n’ont malheureusement pas permis au rouge et bleu de prendre le dessus sur de patients angloys.

Pause fraîcheur

Pour eux, il aura fallu attendre la pause fraîcheur pour se régler. À la 22e minute, lorsque l’arbitre siffle l’heure du rafraîchissement, les Angloys sont menés (0-3). Ils n’avaient pas gagné un seul ballon sur leurs lancers en touche malgré la présence imposante du magistral Bergougnioux. Très indisciplinés, ils avaient été sanctionnés à la 13e minute par une pénalité de Ferré.

Après ce rafraîchissement, l’esprit plus clair, l’arrière et buteur local transforme une pénalité de la ligne des 50 mètres. Puis, sur leur première prise en touche, les Angloys lancent l’attaque dans le camp landais. Jaubert perce au centre du terrain et trouve des relais. Le demi de mêlée Layan oriente les temps de jeu avec intelligence sous les yeux de son technicien Tauzin. C’est sur le côté fermé que les attaquants trouvent la faille dans la défense tyrossaise. Le flanker Cazaux accélère et rentre dans l’en-but avec décision pour aplatir le seul essai de ce match, transformé en coin par le buteur maison Maamaatuaiahutapu (10-3, 28e). Six minutes plus tard, il alourdit le score sur pénalité, alors que le buteur landais Laulhe manque par deux fois l’occasion de rapprocher les siens avant la mi-temps.

Cartons à foison

La seconde mi-temps est plus poussive. L’indiscipline grandit. L’arbitre M. Santamaria sévit à la 46e minute en sortant le carton jaune pour les deux piliers Martinez et Lafontan. Trois minutes plus tard, il voit rouge en excluant définitivement l’ailier Villetorte de Tyrosse pour jeu dangereux. Cela ouvre des possibilités pour les Angloys, qui s’en donnent à cœur joie dans la défense par leur paire de centres Chabat-Tsouladze, très en vue en seconde mi-temps. L’arbitre voit rouge une seconde fois en moins de 10 minutes. Cette fois, c’est l’ouvreur local Dhuin qui est exclu pour les mêmes raisons que son adversaire.

Le rugby commence devant et ça n’est pas Lucas Gonzalez qui va les faire mentir. Dans la plus pure tradition familiale, Gonzalez met au supplice la mêlée angloy, permettant à Hourcade (63e) et Baldy Martin (86e) d’alléger la note.

BenAli Belkacem

Leave a Reply