Article

Sud-Ouest du 4/11/2019 :  » Tyrosse a révisé ses gammes « 

NIORT – TYROSSE Dans un match cadenassé, l’UST a pu se rassurer sur les fondamentaux avant le très attendu derby face à Dax dimanche prochain

Niort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

Niort 2 pénalités de Guénin (40e, 67e).

L’équipe : (1) Serra, Tomascu, Kesteman, Brazier, Quarrie, Giraud, Fierro, Grindlingh – Albacebe (m) – Guénin (o et c) – Leif, Lamotte, Luteau, Cougnaud, Lescalmel.

 Entrés en jeu: Loncan, Sevestre, Singer, Roidot, Briatte, Sapparrart, Fays, Talia Uli.

Cartons Jaunes: Serra (17e), Grundlingh (45e)

US Tyrosse 1 pénalité (43e) de Baldy Martin.

L’équipe: (1) Dominici, Brissot, Belestin, Kahn, Samson, Lafitte, Dicharry, Lesbat, – Loustounau (m) – Baldy Martin (o) – Chasseur, Decarnin, Descazaux (c), Villetorte, Barde.

Entrés en jeu: Hontebeyrie, Vervoort, Montois, Rama, Azziroz, Castet, Sarthou, Lafontan.

Carton jaune: Lafontan (61e)

Samedi de novembre, temps de Toussaint, pluie plus incessante et un score à « l’ancienne », voici comment résumer ce match entre Niort et Tyrosse samedi.

Au bout c’est une défaite pour l’UST, mais avec le point de bonus défensif, et la sensation de s’être rassurée sur les bases du jeu, ce qui ne fait pas de mal à quelques jours du derby tant attendu face au voisin dacquois.

« Les garçons ont fait le boulot. On repart de Niort avec un point qui est une récompense, certes, mais on aurait pu mieux faire. Un match nul aurait été plus logique en regard de la physionomie du match », estime le coentraîneur tyrossais François Gelez.

Cadenassé

Durant la première mi-temps, tout le monde se jauge, avec moins de quatre minutes cumulées passées dans les 22 mètres… On joue à gagne terrain, les touches sont trouvées mais sont improductives et les Niortais n’arrivent pas à imposer leur jeu. La partie oscille entre le tennis ballon et quelques rucks.

Tyrosse tente une pénalité à la 34e mais échoue. Malgré la pluie, les belligérants restent adroits à la main et commettent peu d’enavant. Juste avant la pause, une pénalité bien placée permet à Guénin d’ouvrir le score.

Au retour des vestiaires, le jeu s’emballe un peu, Tyrosse récupère un ballon dans ses cinq mètres, contre-attaque avec Lesbat qui tape à suivre pour lui-même. Dans les 22 m niortais, il vient s’empaler sur Grundlingh qui écopera d’un carton jaune pour obstruction. La pénalité est réussie par Baldy Martin (3-3, 43e).

Les débats restent équilibrés et Guénin tente une pénalité à la 61e qui ne trouve pas le chemin des poteaux. Les Landais souffrent en mêlée, s’écroulent et l’homme en noir donne une pénalité aux locaux. Cette fois Guénin est très réaliste et passe l’ovale entre les poteaux (6-3, 67e).

Une vraie équipe de Tyrosse

Les locaux respirent mieux mais savent qu’ils ne sont pas à l’abri. Ils domineront la fin de match, sans toutefois réussir à prendre plus d’air. Partis pour jouer le haut de tableau, ils ont assuré l’essentiel, alors que Tyrosse a relativement bien préparé son derby.

« Compte tenu des conditions climatiques, on n’a pas vu d’envolées, en revanche, toutes les tâches ingrates ont été particulièrement bien effectuées par les joueurs, et personne n’a rechigné à la tâche, se réjouit François Gelez. On a répondu présent dans tous les secteurs du jeu, et comme on dit à Tyrosse,’’il faut ressembler à une équipe de Tyrosse’’.» Ça promet pour dimanche prochain.

Ludovic Bonneau

Laisser un Commentaire