Article

Sud-Ouest du 09/09/2019:  » Tyrosse réalise le coup parfait « 

RENNES – TYROSSE Après un premier acte difficile, l’UST a rectifié le tir pour finalement arracher la victoire sur le fil. Un départ idéal

Rennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24

Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26

Lieu Rennes Spectateurs 750 Arbitre Mme Groizeleau (Nouvelle-Aquitaine) Mi-temps 18-9

Rennes 2 essais Brignonen (18e), Bertrand (31e) ; 1 transformation Laboudigue (18e) ; 4 pénalités Laboudigue (5e, 13e), Vletter (72e, 78e).

Tyrosse 2 essais Hourcade (60e), collectif (80e) ; 2 transformations Baldy Martin(60e, 80e) ; 3 pénalités Baldy Martin(7e,25e), Descazaux (65e). 1D : Sarthou (25e).

L’équipe: Hontebeyrie – Brissot – Alvarez – Kahn – Vervoort – Castet – Lafitte – De Molder- Dubert – Baldy Martin – Barbe- Hourcade – Descazaux – Villetorte – Sarthou.

 

Cette victoire est parfaite pour lancer la saison. On est venu avec cet objectif sans être serein au regard de l’opposition promise. L’année dernière, l’équipe avait très mal commencé donc on avait à cœur de bien débuter », explique le demi de mêlée tyrossais Paul Dubert après le succès arraché (24-26) sur la pelouse de Rennes samedi. « Bien débuter », c’est chose faite pour l’UST et Dubert pouvait se montrer satisfait à l’issue d’une rencontre pourtant mal embarquée.

Terriblement dominés dans le premier acte, les Landais n’ont d’abord jamais cessé de reculer : en mêlée comme dans le jeu avec deux essais encaissés (un autre sera refusé avant la pause). Mais les Tyrossais restent dans la partie grâce à un drop de Sarthou notamment (25e). À la mi-temps, les Bretons virent en tête (18-9) mais vont montrer un visage diamétralement opposé ensuite.

Hourcade en forme

L’UST, malgré le vent défavorable, revient peu à peu en deuxième période et peut compter sur Hourcade, hyperactif. À la 57e minute, le premier centre – auteur de trois essais la saison passée – franchit et perce sur soixante mètres. Trois minutes plus tard, il plonge entre les poteaux. Baldy- Martin transforme puis Descazaux permet à son équipe de reprendre l’avantage sur une pénalité lointaine (18-19, 65e).

Vletter renvoie les Rennais en tête grâce à deux coups de pieds successifs (24-19) mais les coéquipiers de Castet repartent à l’attaque du camp adverse. Pendant de longues minutes, les dernières de la rencontre, ils pilonnent, multiplient les mauls et finissent par marquer, à quinze contre treize, après la fin du temps réglementaire et sur un énième ballon porté.

« Rennes nous a mis en difficulté en conquête, avoue Dubert. Mais on a réussi à s’en sortir sur l’occupation, le jeu au pied et au sol. L’équipe a été vaillante, aussi. L’essentiel, ce sont les quatre points pour lancer la saison. » De quoi envisager le déplacement à Nantes, samedi prochain, dans la sérénité.

Laisser un Commentaire