Article

RÉSULTATS DES MATCHS FACE À PEYREHORADE !

LES DERBYS IL FAUT SAVOIR LES GAGNER

ESPOIRS : TYROSSE 22 (1 essai) – PEYREHORADE 12

Tous les ingrédients étaient réunis pour ce match opposant les deux premiers de la poule : motivation toute trouvée entre joueurs qui se croisent depuis leur plus jeune âge, terrain « de saison » quoique parfaitement jouable, et public nombreux et bruyant le long de la main courante de « Furiani ».

Mieux entrés dans la partie, les visiteurs dominateurs territorialement allaient faire la course en tête durant le premier acte, pour virer aux citrons avec une marque de 9 à 6 en leur faveur.
Mais à la reprise, en inversant la tendance, les Tyrossais allaient prendre à leur tour l’ascendant. La partie se décantait à l’heure de jeu grâce à une cinquième pénalité, avant qu’un essai ne leur donne un sacré bol d’air tout de même bien mérité, à la vue du second acte fort bien négocié.
Avec cette victoire les jeunes locaux assoient leur première place de la poule et se voient ainsi proposer un bien beau challenge pour l’avenir.


FÉDÉRALE 1 : TYROSSE 22 (1 essai) – PEYREHORADE 6

Le plus dur dans la semaine, outre les conditions climatiques, c’était peut-être pour les joueurs l’impérieux besoin d’évacuer un trop plein de confiance suite au succès précédent contre les Luziens.
Devant une chambrée que le retour d’une météo clémente avait incité à prendre le chemin de la Fougère, les premières minutes allaient montrer que les Verts entendaient rester fidèles aux préceptes leur ayant si bien réussi à l’extérieur cette saison.

Ils allaient même déflorer la marque à la 6ème minute.
En face, les locaux n’arrivaient pas à répéter les gammes de dimanche dernier, la faute surtout à de trop nombreuses balles perdues en touche dans des moments cruciaux à proximité de l’en-but adverse.
Et comme ils s’ingéniaient à se mettre à la faute dès qu’ils marquaient, comme le sparadrap du Capitaine Haddock, les visiteurs collaient à leurs basques.

Scénario identique au retour des vestiaires,mais avec une domination flagrante en mêlée, les Sudistes allaient se donner les moyens de creuser un peu plus l’écart contre des adversaires réduits à la portion congrue bien que n’abdiquant pas.
Enfin dans les dernières minutes l’essai du « Roux », concluant un mouvement qui avait si bien souri le week-end dernier, sécurisait définitivement une victoire qui sans être la plus belle de la saison comptera certainement à l’heure du décompte final.
Allez les gars, bon repos, bonnes fêtes, vous l’avez bien mérité.

Jean-Jacques LECOUONA

Leave a Reply