Article

Les Tyrossais ont manqué de gaz

TYROSSE – TARBES Auteurs d’une très belle première période, les Tyrossais ont craqué en fin de rencontre

Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13

Tarbes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14

Lieu Tyrosse (stade de la Fougère) Arbitre M. Sacarot (Nouvelle Aquitaine) Spectateurs 1100 Mi-temps 13-3.

Tyrosse 2 essais Hourcade (21e), Fabre (40e) ; 1 pénalité Descazeaux (4e).

L’équipe : Auzqui, Brissot, Lagain, Fabre, Vervoort, Montois, Laffite, Lesbats, Dubert, Hourcade, Durquet, Duhin, Descazeaux, Villetorte, Sarthou. Sont entrés : Hontebeyrie, Aspiros, Kahn, Lemes Viera, Samson, Chasseur, Barbe, Bellestin.

Carton jaune : Villetorte (36e)

Tarbes 1 essai de Berbizier (55e), 3 pénalités de Claverie (7e, 58e, 69e).

L’équipe : Escur, Mauro Mayano, Duny, Lacroix, Percival, Masson, Armary, Meron, Loustannau, Claverie, Poulet, Frison, Brethous, Rubio, Berbizier. Sont entrés : Camy, Vial, Capberbet, Bonnecarrere, Ramon, Vunisa, Arbaud, Haurie.

Carton jaune : Lacroix (34e)

En recevant Tarbes hier après-midi, Tyrosse jouait déjà gros en cette quatrième journée de championnat, afin de ne pas se laisser trop distancer au classement dans cette poule qui sera très serrée. Face à un candidat à la montée, les Landais se sont finalement inclinés mais auraient mérité un sort plus clément récompensant leur belle partition (13- 14).

Dès le coup d’envoi les deux formations offrent du spectacle et ne sont pas avares de jeu. L’intensité tarbaise met cependant à rude épreuve la défense des hommes de la Fougère, qui, bien en place, ne cèdent pas. Les buteurs se répondent en inscrivant une pénalité chacun. Le TPR semble tenir davantage le ballon mais bute encore sur une performance défensive à saluer. Patients, les Tyrossais vont se montrer réalistes lorsqu’Iban Hourcade transperce une première fois le rideau bigourdan pour une conclusion malheureusement avortée.

Impérial en conquête

Qu’importe, c’est lui qui, quelques secondes plus tard, s’arrache une nouvelle fois suite à un ballon perdu en touche pour faire parler sa vivacité et filer inscrire le premier essai du match.

Impériaux en conquête, bien en défense, les rouge et bleu profitent une nouvelle fois d’un lancer en touche trop long du Stado pour se montrer dangereux et mourir à quelques mètres de l’en-but tarbais après une très belle action collective. On commence à regretter que cette maîtrise tyrossaise ne soit pas davantage récompensée au tableau d’affichage. Mais en continuant sur cette dynamique, les locaux bousculent une nouvelle fois l’adversaire et Mathieu Fabre, lancé par Paul Dubert, s’écroule dans l’enbut, offrant cinq points de plus à l’UST.

Malheureusement, Descazaux connaîtra son troisième échec au pied au moment de transformer. Les Landais sont logiquement en tête à la pause (13- 3) et le spectacle offert jusqu’alors est des plus agréables à suivre. Le deuxième acte démarre sur les mêmes bases. Les hommes de la Fougère prennent le dessus en mêlée et obtiennent rapidement une pénalité.

 

Baisse de régime

Elle ne sera malheureusement pas convertie, empêchant l’UST de « breaker » presque définitivement. À l’inverse, c’est Tarbes qui trouve à son tour la faille par son arrière Berbizier, lancé et intercalé à point dans sa dangereuse ligne de trois quart. Grâce à cet essai, les Tarbais reviennent à cinq points, puis, à deux petites longueurs à la suite d’une pénalité de Claverie.

Tyrosse semble baisser de régime, et tente de remettre du rythme afin de ne pas laisser le TPR prendre le dessus. Pourtant, une erreur défensive en bout de ligne permet aux joueurs du Stado de percer à nouveau et d’obtenir une nouvelle pénalité, convertie par Claverie qui fait basculer le TPR en tête.

Il reste dix minutes, et le suspense reste entier. Les Landais jouent dans le camp adverse essayant d’obtenir une faute qui leur serait salvatrice. Ce sera chose faite alors qu’il reste six minutes. Malheureusement, Duhin ne connaîtra pas davantage de réussite que son coéquipier.

Le score en restera là et laissera de nombreux regrets après la rencontre. Malgré sa très belle première mi-temps, les Tyrossais ont laissé bien trop de points en route, et bien trop de petits détails sont venus les priver d’un précieux succès.

Jérémy Marti

REACTION

Paul Dubert CAPITAINE DE L’UST

« Déçu du résultat oui, mais pas de la prestation pendant le match. L’issue a tourné en leur faveur, c’est la dure loi du sport. On aurait certainement pu tuer le match plus tôt. On a une petite baisse de régime en deuxième mi-temps car on a été pied au plancher dans la première. Et puis, plein de petits détails ont remis Tarbes dans le match. »

Crédit photo: Isabelle LOUVIER

Laisser un Commentaire