Article

UN JOUR, UN JOUEUR : Thomas BARBE

En cette période d’inactivité pour le rugby amateur, nous vous proposerons plusieurs fois par semaine de découvrir les joueurs de l’effectif seniors. Aujourd’hui, c’est Thomas BARBE qui se présente :

Présente-toi quelques mots :
Thomas Barbe, 24 ans, j’habite à Capbreton et je suis éducateur sportif à Saint Geours de Maremne.

Raconte-nous ton parcours rugbystique.
J’ai commencé ce sport à l’âge de 5 ans, au sein de l’école de rugby de Capbreton pour faire comme mon père. Par la suite, il me rejoindra en tant qu’éducateur de l’EDR. Et quelques années plus tard, mon frère Jérémy en fera de même.
A l’âge de 13 ans, j’ai décidé de faire mes dernières années d’école de rugby en rejoignant l’UST pour retrouver mon meilleur ami, Anthony Lasserre. Ce fut ma première année dans la catégorie cadet où l’on était déjà entraîné par …….David Dussaubat. J’ai ensuite fait le choix de partir tenter l’aventure durant deux saisons, du côté du Stade Montois pour rejoindre des copains rencontrés dans les différentes sélections. Enfin, à l’âge de 18 ans, je suis revenu à Tyrosse. Et cela fait maintenant sept saisons que je porte le maillot rouge et bleu.

Pour toi, que représente ce club ? 
Comme beaucoup d’entre nous, ce club représente une seconde famille qui transmet des valeurs. Et c’est une fierté de pouvoir jouer pour Tyrosse. D’autant plus que j’ai appris récemment que les grands oncles de ma mère (les “Mensang”) avaient également porté le maillot rouge et bleu, dans les 50-60.

Quelles sont tes impressions sur le début de saison ?
Je suis très satisfait de ce début de saison : 4 victoires en autant de matchs. C’est plus facile d’aller s’entraîner en “ayant la banane”. Nous étions sur une bonne dynamique avant que cette épidémie vienne tout stopper. C’est un début de saison très satisfaisant dans l’ensemble. Peu importe qui rentre ou qui sort du groupe. On ne voit aucune différence. J’espère que l’on pourra reprendre le championnat mi-janvier, pour confirmer notre bon début de saison.

Quelles sont tes ambitions pour les saisons à venir ?
Continuer à jouer en prenant du plaisir. Jouer un maximum tout en essayant d’être le plus performant possible collectivement. Progresser sur certains de mes points faibles. Mais aussi, peut être un jour, gagner un titre avec ce club serait le plus bel aboutissement.

Quelle est ta plus belle expérience rugbystique à ce jour ?
Il y en a beaucoup. Entre les sélections à 15 et à 7, les phases finales, le derby, c’est difficile de n’en ressortir qu’une. Je dirais la saison Belascain où nous avons été jusqu’en demi-finale perdue contre Chambéry. Nous n’avions eu que deux défaites dans la saison. Et Fifou Hontebeyrie finit meilleur marqueur de la saison avec 17 essais alors qu’il jouait seconde ligne…
Sans oublier la troisième mi-temps qui a suivi où nous avons fait la bringue avec les supporters venus nous encourager et aussi, avec les joueurs de Chambéry. Une pensée particulière pour notre ami Benjamin De Sousa.

Ton meilleur souvenir rugby ?
Il y en a tellement ! Mon premier match en première, le 8ème de finale contre Grasse en Nationale B, les deux demi-finales en Belascain… j
Mais je choisirais les matchs joués avec mon frère Jérémy sous le maillot de Tyrosse. C’est toujours une fierté de pouvoir évoluer avec son petit frère. En espérant pourquoi pas, un jour, jouer un match ensemble, en équipe fanion.

Ton joueur préféré ?
Quand j’étais plus jeune, c’était Dimitri Yachvili et Maxime Médard, des garçons si talentueux. Mais en ce moment, on ne peut qu’admirer les performances de Cheslin Kolbe.

Ton club préféré ?
Le Biarritz Olympique

Tes passions en dehors du rugby ?
Le sport en général, car je touche à tout. Courses, vélo, pelote etc. Se retrouver avec mes amis dès que l’on peut et bouger un peu. Mais aussi les voyages, notamment ceux réalisés avec les copains du rugby que j’étonne toujours par mon endurance dans ces moments là.

Comment passes-tu ton confinement ?
J’ai la chance de pouvoir continuer de travailler pendant le confinement, donc les semaines passent assez vite. Je continue aussi de m’entraîner physiquement avec le programme que nous a envoyé le staff pour essayer de rester en forme en vue d’une reprise.

Si tu le souhaites, tu peux profiter de cet espace pour faire passer un message :
Tout d’abord, prenez soin de vous et de vos proches pendant cette période compliquée. Mais une fois que tout cela sera passé, j’espère que l’on va pouvoir reprendre la saison et la terminer cette fois-ci. Avec pourquoi pas en guise de bonus, des phases finales. Je souhaite aussi revoir beaucoup de supporters venir en nombre au stade de la Fougère pour encourager les équipes Senior.

Laisser un Commentaire