Article

UN JOUR, UN JOUEUR : Pierre BRAUGE

En cette période d’inactivité pour le rugby amateur, nous vous proposerons plusieurs fois par semaine de découvrir les joueurs de l’effectif seniors. Aujourd’hui, c’est Pierre BRAUGE qui se présente :

Présente-toi quelques mots :
Je m’appelle Pierre Brauge, j’ai 20 ans et j’évolue au poste de trois-quarts centre.

Raconte-nous ton parcours rugbystique.
J’ai grandi dans un berceau où le rugby est important, avec un père entraîneur et un frère qui joue au rugby. J’ai commencé ce sport pour faire comme mon grand frère. Puis je me suis réellement attaché à ce sport grâce auquel je me suis fait beaucoup d’amis.
J’ai fait l’école de rugby à Soustons dont je suis fier d’être issu. Je suis arrivé à Tyrosse lors de ma deuxième année Cadets et maintenant j’évolue en Espoirs.

Pour toi, que représente ce club ?
Ce club représente des valeurs de combat, de fraternité, de solidarité que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs. Je trouve que c’est un immense bonheur et honneur à chaque fois que je rentre sur la pelouse avec le maillot sur les épaules.

Quelles sont tes impressions sur le début de saison ?
Je suis content de ce début de saison, malgré le petit accroc contre Auch. Sinon je trouve que le groupe a retrouvé un nouveau souffle depuis le début de la saison. Et les résultats suivent avec 4 victoires en 4 matchs pour le groupe F1 et 3 victoires en 4 matchs pour les Espoirs.

Quelles sont tes ambitions pour les saisons à venir ?
Continuer à m’épanouir : que ce soit dans le groupe Espoirs et pourquoi pas prétendre à jouer plus haut dans les mois ou les années à venir. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve mais je suis heureux de pouvoir déjà jouer à un tel niveau.

Quelle est ta plus belle expérience rugbystique à ce jour ?
Je dirais d’avoir eu l’honneur d’avoir fait une sélection d’Aquitaine avec Thibaut Lafitte et Louis Descamps. Nous avons pu jouer contre 3 sélections nationales, dont la Russie, avant de me blesser en fin de compétition. C’était une semaine dont je n’aurais jamais pu rêver il y a quelques années.

Ton meilleur souvenir rugby ?
Le moment que je retiendrais, c’est notre aventure en phase finale avec les Balandrades où nous avons joué des matchs intenses. Un match s’est terminé au tir au but. Et puis surtout, il y a eu la demi-finale victorieuse contre Peyrehorade, au stade d’Ibusty à Mouguerre où l’ambiance avant de rentrer sur le terrain était incroyable !!!

Ton joueur préféré ?
Mon joueur préféré à l’heure actuelle, c’est Pierre Aguillon. Un centre qui à la classe et qui est aussi un combattant hors pair. Il y a chez lui du Joseph Benichou…..

Ton club préféré ?
Bourgoin-Jallieu

Tes passions en dehors du rugby ?
Je suis un grand passionné de basket-ball. Surtout de NBA, avec des joueurs qui ont des physiques incroyables ! Alors, cela explique que j’aime bien passer quelques moments sur “les playgrounds” ! Mais j’ai encore besoin de progresser !

As-tu une anecdote à nous raconter ?
C’était lors de ma première année en Espoir, j’évoluais au centre avec Joseph Benichou lorsqu’un adversaire dit : » J’ai le chauve ». Problème : la première année, les jeunes se font tous raser la tête et à ce moment-là mes cheveux n’avaient manifestement pas repoussé. Nous n’avons jamais su lequel de nous deux était ciblé….. !!!!

Comment passes-tu ton confinement ?
J’ai la chance de pouvoir encore exercer ma profession donc cela ne change pas trop. Par contre, le fait que l’on ne puisse plus se retrouver pour s’entraîner et surtout le manque de compétition commencent à se faire ressentir. Alors, je respecte le programme physique donné par le staff.

Si tu le souhaites, tu peux profiter de cet espace pour faire passer un message :
Je souhaite remercier l’ensemble du staff qui fait un travail exceptionnel ! Que ce soit les dirigeants ou les entraîneurs. Je souhaite aussi remercier David Dussaubat et Laurent Darricarrère qui m’ont offert la chance de pouvoir être capitaine pour 3 matchs. C’est un immense honneur même si ce n’est que provisoire.
Je remercie Lionel Duthil, Pascal Pinsolle, Cyprien Douet et Manu Denaules qui, je pense, ont grandement favorisé mon épanouissement. Ils m’ont offert la chance de jouer au plus haut niveau junior.
Je remercie aussi ma famille qui est importante pour moi. Mes parents et mon grand frère Baptiste, joueur de rugby à Fougères (Ille-et-Vilaine)…… Car dans la famille, on n’oublie jamais “la Fougère” !

Laisser un Commentaire