Article

UN JOUR, UN JOUEUR : Maxime FERRE

En cette période d’inactivité pour le rugby amateur, nous vous proposerons plusieurs fois par semaine de découvrir les joueurs de l’effectif seniors. Aujourd’hui, c’est Maxime FERRE qui se présente :

Présente-toi en quelques mots :
Maxime Ferré, je suis originaire de Morlaàs où j’ai vécu jusqu’à mes 15 ans. Ensuite je suis parti sur Anglet pour mes études afin de devenir géomètre topographe. Enfin, je suis allé sur Toulouse pour trouver mon activité professionnelle actuelle qui me permet de sillonner le 64, le 65 et le 40.

Raconte-nous ton parcours rugbystique.
J’ai commencé à Morlaàs, (où mon père et mon grand-père ont joué), jusqu’à l’âge de 15 ans. Ensuite, j’ai continué à l’Aviron Bayonnais pendant 7 ans. Puis, je suis parti à Blagnac pendant 2ans ; Anglet (1an) ; Fleurance (1 an) pour finir par atterrir enfin à…… Tyrosse.

Pour toi, que représente ce club ?
C’est un “club famille”. Je suis arrivé en cours de saison et le club m’a intégré dès que j’ai franchi le portail de la Fougère ! J’étais même impressionné ! C’est un club avec des valeurs humaines où on se sent bien ! Avec une histoire qui se transmet lorsqu’on enfile ce maillot. On a envie de se battre comme nulle part ailleurs.

Quelles sont tes impressions sur le début de saison ?
On est une bande de copains qui ne lâchent rien. Nous avons fait une grosse préparation et un bon début de saison. On se régale à jouer ensemble. Donc cela nous sourit. Les entraîneurs nous mettent en confiance. C’est plus facile pour tenter beaucoup de choses.

Quelles sont tes ambitions pour les saisons à venir ?
Jouer un maximum. Apporter à l’équipe et au club, le plus possible.

Quelle est ta plus belle expérience rugbystique à ce jour ?
Je retiendrai mes années passées à l’Aviron Bayonnais où j’ai côtoyé beaucoup de joueurs de très haut niveau. Je les regardais à la télé lorsque j’étais petit !

Ton meilleur souvenir rugby ?
La victoire contre Dax l’année dernière. C’était tout simplement magique. Un stade plein. Un match parfait et une fête magnifique pour le club !

Ton joueur préféré ?
J’étais impressionné par Nicolas Brusque quand j’étais petit et de nos jours, je dirais Jonny Wilkinson.

Ton club préféré ?
Je n’en ai pas spécialement. Je suis pour le beau jeu.

Tes passions en dehors du rugby ?
Battre Clément Rama et Alexandre Loustaunau au tennis et battre Fifou Hontebeyrie et Théo Azpiroz à la pétanque. Sinon le surf et la pelote.

As-tu une anecdote à nous raconter ?
Cela faisait un mois que j’avais signé à Tyrosse. J’étais tranquillement chez moi et mon téléphone sonne. C’était le magasin de sports Peytavin de Bayonne qui me demandait si je connaissais un jeune pilier de Tyrosse avec un accent basque assez prononcé…… ??? La veille, il avait acheté des crampons mais il avait pris ……..deux pieds gauches…J’ai réfléchi et j’ai pensé de suite au “tabouret de poche” …… Lucas Gonzalez…. !!!

Comment passes-tu ton confinement ?
J’ai la chance de pouvoir continuer à travailler. Je suis fraîchement propriétaire Tyrossais et voisin du Stade la Fougère. Alors, je rénove la maison avec ma copine. Et je m’entretiens pour revenir en forme à la reprise.

Si tu le souhaites, tu peux profiter de cet espace pour faire passer un message :
Je souhaite à tout le monde de relever la tête et d’aller de l’avant après cette année 2020 difficile.

Laisser un Commentaire