Article

Sud-Ouest du 21/10/2019 :  » Tyrosse sur le gong « 

US TYROSSE – MARMANDE Très longtemps hors sujet, les Tyrossais ont réussi à inverser la tendance grâce à un essai dans les dernières minutes. L’essentiel est sauf

US Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . .17

Marmande . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

Lieu Tyrosse (Stade de la Fougère) Terrain Spectateurs 800 environ Arbitre M. Bru (Occitanie). Mi-temps 3-6.

US Tyrosse 2 essais de Lesbats (60e), et de pénalité (79e); 1 transformation (60e) et 1 pénalité (33e) de Baldy.

L’équipe : Dubert (cap), Konangue, Hourcade, Decarnin, Benony, (o) Baldy,(m) Loustaunau, De Molder, Dicharry, Montois, Vervoort, Kahn, Gonzales, Aspiroz, Dominici.

Sont entrés en jeu : Hontebeyrie, Brissot, Samson, Lafitte, Lesbats, Villetorte, Barbe, Belestin.

Carton jaune : Konangue (25e)

US Marmande 1 essai, 1 transformation (55e), 2 pénalités (25e,30e) de Pierre.

L’équipe : Pierre, Brillant, François (cap), Moussaid, Laporte, Bugeat, Thomas, Broudiscou, Storn, Lajonie, Vaccaril, Murat, Moretto, Kankowski, Barres M.

Sont entrés en jeu : Ahaouche, Barres J, Chateauraynaud, Mantovami, Rioulen, Baffou.

Carton Jaune : Baffou (79e)

Soyons honnêtes. Jusqu’à l’heure de jeu, voire la 70e minute, l’affaire semblait mal engagée. Et soudain, la marée tourna. La mêlée rouge en souffrance offrait à Marmande l’occasion de faire le break. Des quarante mètres, Pierre ratait la cible (63e). À partir de là, Semisens piqué au « sang neuf », reprend des couleurs. Enfin sortis de leur torpeur, les rouge et bleu viennent titiller les Marmandais sur leurs bases. À 10-13 à la 74e, Baldy échouait sur une tentative d’égalisation. Un partage des points qui aurait déjà tenu du bien payé pour des locaux si longtemps inconsistants.

Dans la foulée, Villetorte déchirait le premier rideau, avec Hontebeyrie et Bélestin au relais, en hommes frais. Dans la continuité, le pilier droit du jour se faisait retourner sur la ligne. Partie remise, car sur la pénaltouche qui suivait, l’avancée du pack se voyait récompensée d’un essai de pénalité (17- 13 à la 79e). Une prime à l’effort et un heureux dénouement jusque-là inespérés, tant les Lot et Garonnais avaient mis la main sur le ballon.

Privés de munitions

À titre d’exemple, sur le deuxième acte, les Tyrossais durent attendre la 60e minute pour poser leurs crampons en territoire adverse. Déjà en première période, l’emprise fut quasi exclusivement blanche, même si Loustaunau et De Molder s’attachaient à secouer, par à-coups, le cocotier. Le pressing Marmandais, entre jeu à la main et occupation du terrain poussait les Sudistes à la faute.

Privés de munitions, les hommes de Dubert tentaient d’enrayer la mauvaise spirale, mais l’arrière Pierre confortait par deux fois les espérances des siens (0-3 à la 25e et 0-6 à la 30e). Rien d’illogique au vu de la possession de balle. Jusque- là, l’UST avait même dû parer au plus pressé sur une intervention de Moussaid (19e) et un relais du capitaine François. Si Baldy réduisait l’écart (3-6 à la 33e), les locaux n’avaient guère matière à se mettre sous la dent. Tout juste pouvait-on noter une montée au créneau conjuguée de Dubert et Konangue (37e) et un bon ballon porté (39e) après prise de butin de Vervoort. Le chat était maigre !

La reprise n’allait pas davantage éclairer les lanternes du cru. En panne de connexion, les rouge et bleu semblaient perdre leur âme à force d’errements collectifs. Dans le sillage d’une tranchante montée offensive de l’arrière Pierre, Marmande se persuadait de tenir le bon bout (3-13 à la 55e). Tyrosse contrariait un peu d’abord ses desseins en recollant au score sur un essai de Lesbats avec ses potes aux fesses (10-13 à la 60e). L’amorce annoncée d’un petit retour en phase, puisqu’à partir de là, les mouches allaient changer d’âne…

Jean-Marc Darribat

Laisser un Commentaire