Article

Sud-Ouest du 10/11:  » LES TYROSSAIS DOIVENT SE REFAIRE AU PLUS VITE « 

BAGNÈRES – TYROSSE Après avoir lâché du lest contre Lannemezan, l’UST doit l’emporter pour s’accrocher en milieu de tableau

Bagnères . . . . . . . . . . . 8e/15 pts

Tyrosse . . . . . . . . . . . .  6e/22 pts

Lieu Bagnères-de-Bigorre (stade Marcel Cazenave). Horaire Demain à 15 h 30.  Arbitre M. Chiodi Schroeder (Nouvelle-Aquitaine).

Tyrosse Le groupe : Hontebeyrie, Lagain, Brissot, Aspiroz, Auzqui, Bélestin, Vervoot, K. Kahn, Fabre, Sainte-Croix, Montois, Lesbats, R.Kahn, Lafitte, Dubert, Barbe, Hourcade, Dhuin, Durquet, Descazaux, Ducom, Benony, Chasseur, Sarthou.

Vous avez dit incorrigibles, les Tyrossais ? Les adjectifs, parfois peu flatteurs, n’ont pas manqué de fleurir, dimanche dernier, à l’issue d’une peu glorieuse prestation (29- 29), encore une fois, qui a débouché sur le pied de nez lannemezanais. Comment aurait-il pu en être autrement, entre puristes de toujours, nourris à la mamelle rubipède,

et des acteurs soufflant le chaud et le froid ?

On sentait même une sorte de fatalisme imprégner insidieusement les esprits. Dans la foulée du succès à Oloron, le bon peuple ovale Tyrossais attendait une juste confirmation, d’un mieux-être déjà ébauché devant Valence d’Agen.

Résultat : patatras, voilà les rouge et bleu qui se mangent illico le bénéfice gagné à Saint-Pée. Pour tout dire, on sentait venir le « trébuc ». L’essai concédé sur le gong de la pause syndicale résumait les difficultés de connexion défensive du jour. Une illustration un brin symptomatique du manque de concentration d’un quinze capable de faire l’effort sur une mêlée pour obtenir trois points en récompense (22-5) et, en retour, de laisser filer le centre adverse sur le renvoi suivant, comme à l’entraînement.

Nul doute qu’à la mi-temps, le CAL, de ce fait revigoré, aura su mettre l’accent sur les largesses locales. On connaît la suite ! Un contenu loin de constituer une mise en confiance idéale, avant l’escale bagnèraise de demain et la réception des Angloys (le 18 novembre), qui n’ont pas l’air d’avoir froid aux yeux, comme l’a encore démontré leur dernier derby à Saint- Léon.

L’expérience est de retour

Si le déplacement en Hautes-Pyrénées s’effectuera sans Gustavo Lemes-Vieira (sélection) et Maxime Samson (suspendu après un deuxième carton jaune), l’UST devrait pouvoir récupérer les absents du week-end passé. Iban Hourcade, Thomas Chasseur et Jean- Baptiste Villetorte semblaient aptes à réintégrer le groupe, même si la décision, les concernant, était remise à l’ultime entraînement d’hier soir. Les participations de Lorin Lafitte et Jérémy Montois, respectivement en délicatesse avec un mollet et un ménisque, ne se voulaient pas compromises. Autre bonne nouvelle, le retour aux affaires de Bastien Sainte-Croix. Un surplus d’expérience fort appréciable dans ce genre de duel, au cours duquel les notions de combat ne devraient pas s’en trouver galvaudées.

Jean-Marc Darribat

Laisser un Commentaire