Article

RESULTATS WEEK END 20/ 21 OCTOBRE 2018 : DEUX VOYAGES FRUCTUEUX

ESPOIRS:NAFARROA 7 ( 1 essai)-TYROSSE 9

La  simple lecture du résultat suffit pour se rendre compte des difficultés rencontrées par la jeune garde landaise en terre basque terroir aux valeurs identiques aux nôtres, et faisant éclore saison après saison ceux qui écrivent l’histoire des « gorriak ».

Pour l’occasion les entraîneurs avaient décidé de faire tourner l’effectif afin que chacun se sente concerné par l’aventure et apporte sa pierre à l’édifice quand il est appelé.

Dans cette rencontre ô combien indécise il aura fallu être fort dans les têtes dans les moments critiques pour savourer enfin la délivrance synonyme de belle opération comptable, chez un adversaire potentiel dans la course aux places qualificatives.

Car qu’on ne s’y trompe pas ceux qui misaient sur des excursions agréables du côté de Garazi doivent revoir leur jugement. La défaite de Marmande en Fédérale 1 en constitue la parfaite illustration. Et oui nous ne sommes plus les seuls dépositaires du bonnet d’âne !

 

FEDERALE 1 : TYROSSE 29 (2 essais)- OLORON 26 (2 essais)

Depuis quelques saisons Tyrosse avait tellement perdu l’habitude de s’imposer sur la plaine de Saint-Pée que le coup de sifflet final synonyme de victoire fut accueilli sans extériorisation majeure comme s’il fallait quelques instants pour réaliser.

Peut-être que le souvenir des deux dernières expéditions béarnaises avec autant de déceptions traînait-il dans un coin des têtes sudistes.

Après le « couac » majuscule navarrais, le staff avait coché l’objectif de faire un coup à Oloron, mais si entre vouloir et pouvoir la différence se situe au niveau de deux lettres, au niveau de la vérité du terrain c’est une autre paire de manches.

Surtout que les béarnais un peu dans le dur depuis trois semaines devaient à tout prix retrouver confiance et se relancer.

Fidèles à leurs principes ils entamaient la rencontre pied au plancher prenant les landais à la gorge pour marquer un essai dès la 4ème minute, installant par même occasion quelques nuages sombres dans le ciel tyrossais.

Mais ces derniers eurent alors le mérite de ne pas paniquer et de s’en remettre au plan de jeu préconisé : conquête, occupation du terrain, étirement de la défense au large.

Résultat les rouge et bleu revenaient parfaitement dans le match comme l’illustrent les deux essais successifs ne devant rien à personne. Mais dans le long temps additionnel du premier acte, l’infériorité numérique se payait par un essai de pénalité sur mêlée renvoyant les deux protagonistes aux vestiaires dos à dos au repos.

La reprise douchait les espoirs landais trop pénalisés au profit du buteur local avec un mini break à la clé (26-20).

C’est alors que l’apport du banc permettait de repartir sur des bases conquérantes, avec petit à petit une emprise physique indéniable. Et ce n’est que justice pour le « malheureux » de l’épisode tarbais que de le voir offrir à ses couleurs la gagne avec un dernier tir à 53 m.

Jean Jacques LECOUONA

CRÉDIT PHOTO : DAVID LE DEODIC

Laisser un Commentaire