Article

QUAND LE SÉRIEUX ET L ‘ENTHOUSIASME PAIENT

FEDERALE 1 : TYROSSE 22 (3 essais)- OLORON 3 (1 pénalité)

Bien oui, on aurait signé avant cette confrontation abordée avec méfiance pour une telle issue qui avec le bonus offensif en poche permet à l’UST d’effectuer une excellente opération comptable à la lecture  des résultats de nos concurrents directs.

Quelques absences aux fauteuils d’orchestre (Auzqui en sélection, Lafontan convalescent) ont motivé au plus haut point les locaux se sachant attendus dans le secteur de la mêlée. Et bien ce fut même plus que satisfaisant  avec notamment le baptême du feu du neveu à « Gonzo » répondant présent sans crainte.

C’est en prenant Oloron sur ses points forts (notamment les ballons portés) que les Landais lui ont laissé peu d’espoirs, et ce n’est pas faire preuve de condescendance  que d’affirmer qu’en réalité les « bleu et blanc » s’en tirent très bien quand on se repasse le nombre d’occasions laissées en chemin.

Toujours soucieux de jouer chez l’adversaire nos représentants qui plus est n’ont pas connu ce «  trou » de quelques minutes si préjudiciable  cette saison.

Bien sûr tout ne fut pas parfait, mais au moins  pour avoir parfois regretté quelques errances certainement évitables dans un passé récent, on en apprécie la prestation des 23 joueurs ayant foulé avec bonheur  la pelouse de la Fougère.

En définitive après quelques années mitigées face au FCO, ce sont les hôtes de la fabrique Lindt, qui se retrouvent ……….chocolat avec deux défaites sur les…..tablettes !

Mais ne pas croire pour autant que tout est arrivé, les prochains dimanches  sauront ramener à la raison.

Jean-Jacques LECOUONA

1 Réponse

  1. michel duprat

    Le naturel revient au grand galop….en route pour un printemps radieux…allez les garçons on y croit….adishatz………….

Laisser un Commentaire