Article

Mon équipe type – Patxi DUPRÉ

Durant cette période d’inactivité, nous vous proposerons de découvrir l’équipe type des personnalités de l’UST (joueurs, anciens joueurs, dirigeants ou partenaires).

Aujourd’hui intéressons-nous à un ancien du club, évoluant dans les lignes arrières, il s’agit de Patxi DUPRÉ.


Présente-toi en quelques mots : Je m’appelle Thierry DUPRÉ mais les Tyrossais m’appellent plutôt « Patxi ». Ce surnom me vient de la génération 1979 (PERY, NOUTARY, DUTILH, BRITZ, etc.) qui pensaient que Thierry ne faisait pas assez Basque. Je suis arrivé à l’UST en Juillet 1999 et j’y ai joué jusqu’à la demi-finale contre Béziers en Juin 2011. Je jouais demi d’ouverture et arrière à mes débuts au club.


Joueur UST préféré en activité : Paul DUBERT pour son talent, sa longévité et sa fidélité.
Joueur UST préféré retraité : Gregory BRITZ pour son mental, son courage et son abnégation qui résume l’esprit Tyrossais.


TON ÉQUIPE TYPE UST :
Pilier gauche : Chico FERNANDEZ
Talonneur : Jonathan KRIEFF
Pilier droit : Ghislain BENAZET
Deuxième ligne (2) : Olivier LAPOYALÈRE / Willy LEVEJAC
Troisième ligne aile (2) : Gregory BRITZ / Philippe PERY
Troisième ligne centre : Thomas LASSERRE
Demi de mêlée : Lionel DUTILH
Demi d’ouverture : Hervé LABAT
Ailier (2) : John RAPANA / Antoine DUFFRANC
Centre (2) : Thierry ZALDUA, Frédéric TAUZIN
Arrière : Nicolas MAZAS

Coach : Jean-Philippe BIDART et Peyo ALVAREZ
Dirigeant (2) : Yannick JOSSO et José GABOULEAUD


Ton meilleur souvenir : Plutôt qu’un seul souvenir, je préfère citer des bons moments en vrac qui me viennent en mémoire : les années Pro D2, la saison 2003/2004 à titre personnel, les déplacements en bus couchette pendant 10h avec 3 blessés au réveil, les derbys Dax/Mont De Marsan/Bayonne devant 6000 personnes, entrer sur la pelouse de Mayol pour affronter les Toulonnais, la cartouche de Vincent MILHET sur James MACLAREN à Bayonne, les blagues de l’eau versée sur les chaises le vendredi soir au repas, la capacité d’Olivier BRITZ à chambrer ses adversaires, le « si c’est pour un c’est copieux » de Babar, l’énorme soirée à Paris après notre match nul au Racing, avoir joué contre mon idole de jeunesse Franck MESNEL, se voir proposer 3 fruits pour le dessert par les « jeunes » LAFITTE / DUBERT / VISENSANG / LOLOM, l’atmosphère incroyable des ¼ et demi-finales de fédérale 1, le mode sans échec, et plein d’autres !

Ton pire souvenir : Rien ne peut être pire que le décès de Fabien Capdeville.


Une petite anecdote marrante : Avant-veille de derby contre Dax, après l’entrainement et le repas du vendredi soir, en rentrant chez moi, la police m’arrête à Ondres pour un contrôle. Après examen des papiers, le seul conseil de l’agent a été de « tout faire pour mettre une branlée aux culs rouges » …merci Monsieur l’agent.


Un message à faire passer pour le club : Je souhaite à l’UST de montrer encore tout son caractère et sa force, de renouer avec le haut du tableau de fédérale 1 et de se faire une place bien méritée parmi les amateurs professionnels. Je vous souhaite de revivre des grands moments comme nous avons eu la chance d’en vivre.


Laisser un Commentaire