Article

Mon équipe type – Kevin KAHN

Durant cette période d’inactivité, nous vous proposerons de découvrir l’équipe type des personnalités de l’UST (joueurs, anciens joueurs, dirigeants ou partenaires).

Aujourd’hui intéressons-nous à un joueur du club, actuellement deuxième ligne en équipe première, il s’agit de Kevin KAHN.


Kevin KAHN

Présente toi en quelques mots : Je suis natif de Plaisir (78) où j’ai commencé à l’école de rugby du PRC. Dans ce club, pendant plusieurs saisons, j’ai été entrainé par Christian SAVALOIS, un Tyrossais. Puis je suis arrivé à Tyrosse à 18 ans pour essayer le niveau Reichel. Recruté par deux personnes que je ne remercierai jamais assez : Dominique LABORDE et Dominique VISENSANG.

Depuis, 14 ans se sont écoulés et je n’ai jamais souhaité quitter ce club que j’aime et qui m’a adopté.


Joueur UST préféré en activité : Jérémy MONTOIS, ne rechigne jamais à la tâche et montre l’exemple.
Joueur UST préféré retraité : Bastien SAINTE-CROIX, leader avec des allures de savant fou. Il apportait une sérénité sur le terrain et arrivait toujours à être parfaitement placé.


TON ÉQUIPE TYPE UST :
Pilier gauche : Vincent CLAIREAUX
Talonneur : Jonathan KRIEFF
Pilier droit : Yvan ABBADIE
Deuxième ligne (2) : Willy LEVEJAC / Mathieu FABRE et Maxime SAMSON (manque
d’oxygène).
Troisième ligne aile (2) : Christophe GAYON / Lorin LAFITTE
Troisième ligne centre : Matthieu VISENSANG
Demi de mêlée : Paul DUBERT
Demi d’ouverture : Patxi DUPRÉ
Ailier (2) : John RAPANA / Clément ALBALADEJO (Ali KOKO)
Centre (2) : Adrien MARBOT (Benjamin LOLOM) / Guillaume DESCAZAUX
Arrière : Vincent LESCA

Coach : Jean-Claude CLOS COT / Julien LESGOURGUES / Adel FELLAH
Dirigeant (2) : Yannick JOSSO / Jean-Bernard TESMOINS / Franck GEORGIADES / Christophe DAMIEN


Ton meilleur souvenir : La victoire avec la Nationale B en 8ème de finale contre les monstres de Carcassonne. (Une bise à tout le groupe de cette année-là).
Et la remontada contre la Seyne, en 2014.

Ton pire souvenir : La sortie du vestiaire après le quart de final gagné à Vannes, lorsque ma mère m’a annoncé que Fabien CAPDEVILLE était en train de se faire réanimer sur le terrain des quarts de finale de la Nationale B. La suite on la connait.


Une petite anecdote marrante : Lors d’un match à Limoges qui avait d’ailleurs été interrompu par la grêle, avant qu’on en sorte victorieux. Vincent CLAIREAUX, sans le citer, s’est échappé d’un maul qui progressait pour aplatir tout en hurlant de bonheur. Seul problème, il avait confondu la ligne des 5 mètres avec la ligne d’en-but. Il s’est rattrapé sur la mêlée qui a suivi.


Un message à faire passer pour le club : Continuons à se serrer les coudes tous ensemble (des crevettes aux Esquiros en passant par les bénévoles, supporters, dirigeants, sponsors et toutes les personnes qui œuvrent pour cette famille rouge et bleu).


 

Laisser un Commentaire