Article

Sud-Ouest du 19/09/2020 :  » L’UST en mission « 

CASTELSARRASIN – TYROSSE Chez un promu perturbé par des cas de Covid, les Tyrossais vont passer un premier test quant à leur capacité à exister à l’extérieur

Castelsarrasin . . . . . . . 8e /  0 pt

US Tyrosse . . . . . . . . .  4e  / 4 pts

 Lieu Castelsarrasin (stade Adrien Alary). Horaire Dimanche 15 heures

C’est un drôle de rendez-vous qui attend les Tyrossais ce dimanche dans le Tarn-et-Garonne. Il y a bien entendu le fait que Castelsarrasin est un promu qui aura à cœur de réussir ses grands débuts en Fédérale 1 devant son public.

Mais surtout, c’est dans un ancien « cluster » que les hommes du président Laclau vont mettre les pieds. L’adversaire de l’UST a vu en effet la fin de sa préparation virer au cauchemar : tout début septembre, un premier joueur était testé positif au Covid, suscitant l’inquiétude, sachant que le club avait effectué un stage de cohésion quelques jours plus tôt. A raison, puisqu’au total, ce sont vingt licenciés du club Tarn-et-garonnais qui ont ensuite été déclarés positifs.

Dans ce contexte, le match de la première journée, prévu la semaine dernière à Lannemezan, a logiquement été reporté, et Castelsarrasin lancera donc sa saison ce dimanche contre l’UST. Avec quelle préparation ? Difficile à dire, ce qui n’inquiète pas outre mesure François Gelez.

« S’occuper de nous »

« Comme je le dis souvent, les premiers dont on doit avoir peur, c’est de nous-mêmes, parce qu’on a l’habitude de faire des performances à géométrie variable. Donc on va s’occuper de nous, de nos plans de jeu, sans commencer à inventer des choses nouvelles par rapport à l’adversaire », glisse l’entraîneur de l’UST. La semaine dernière, face à une équipe d’Auch qui n’a rien d’un promu classique et qui gênera sans doute beaucoup de monde cette saison, ses troupes ont alterné le brouillon et l’encourageant, comme pour un vrai match de reprise (21-15). « J’ai vu des choses intéressantes, notamment dans les 25 premières minutes, avec un bon tri des ballons. Après on a un peu sur joué, on est retombés dans nos travers en deuxième mi-temps et on a laissé Auch revenir dans le match », regrette le technicien tyrossais,  qui ne veut cependant pas faire la fine bouche après une si longue coupure.

« Cela reste une copie positive : six mois sans jouer, cela laisse des traces au niveau du rythme, dans la gestion des situations de matchs. »

Si les axes de progrès dans le jeu existent forcément à ce stade du championnat, c’est sans doute un test de caractère que l’UST passera ce week-end quant à sa capacité à hausser son niveau dans un climat hostile auquel il sera régulièrement confronté cette saison, derbys obligent. « On sait qu’on ne gagnera pas partout, mais ce qui est important, c’est de se donner les moyens de combattre, d’imposer notre rythme et de gommer un peu ce côté domicile/extérieur », lance François Gelez, qui devrait ouvrir son groupe dimanche, sachant que plusieurs joueurs (Dominici, Lafontan, Montois, Samson) sont incertains.              

 Kevin Leroy

k.leroy@sudouest.fr

Laisser un Commentaire