Article

Sud-Ouest du 18/02:  » LES TYROSSAIS CORRIGES CHEZ LA LANTERNE ROUGE « 

VALENCE D’AGEN – TYROSSE Large défaite pour les Tyrossais, malgré une jolie réaction

Valence d’Agen . . . . . . . . . . . 46

Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

Lieu Valence d’Agen. Arbitre M. Bruyère. Mi-temps 32-5.

Valence d’Agen 6essais de Dulay (1e), Aisake (17e), Minguillon (26e), Lecareux (37e), Gaston (64e), Maarman (73e), 5 transformations de Fresneda (1e, 17e,26e, 64e, 73e), 2 pénalités de Fresneda (4e, 35e).

Carton jaune : Dulay (28e).

Tyrosse 4essais de Dubert (30e), Barbe (42e), Chasseur (51e), K. Khan (69e), 3 transformations de Descazeaux (42e, 51e, 69e).

Carton jaune : Fabre ( 62e).

L’équipe : Barbe – Sarthou, Ducom, Durquet, Chasseur (Bricage 66e) – (o) Descazeaux, (m) Dubert (Rama, 66e) – Lafitte, Lesbats, Montois – Vervoort, K. Khan (Fabre, 52e) – Belestin (Lagain, 48e), Brissot (Hontebeyrie, 56e), Auzqui (Azpiroz, 56e).

Après ce match face à des Tyrossais craints à Valence d’Agen, on avait le sourire du côté du stade Baylet, hier. Les Landais, cinquièmes de la poule, se rendaient chez le dernier ; de quoi nourire quelques espoirs de succès à l’extérieur, donc pour Semisens. Mais cette rencontre avait été bien préparée par l’Avenir valencien, et cela s’est confirmé très vite. Car il ne fallait pas arriver en retard : dès le coup d’envoi, les locaux annoncent la couleur, en se ruant vers lignes adverses. Le ballon file très vite de main en main, et à la conclusion de ce joli mouvement, Guillaume Dulay ouvre la marque, alors que le chrono arrivait tout juste à la première minute. Cela ne pouvait pas commencer de pire manière pour Tyrosse. En ce début de rencontre, on ne voit qu’une équipe sur la pelouse. À la 17e, C’est au tour de Luciano Aisaké de s’illustrer ; et avant même la fin de la première demi-heure, c’était au tour de Gauthier Minguillon qui fait jouer sa vitesse pour ajouter un bel essai dans l’escarcelle locale. Avec la botte de Franck Fresneda, le score enfle (24-0, 26e, et 32-5, 40e), après un quatrième essai de Kévin Lecareux et l’ouverture de la marque pour Tyrosse, par Dubert. Les supporteurs locaux se régalent et se mettent à rêver. Mais avec les Landais, mieux vaut s’attendre à une réaction.

Un espoir, puis rien

Elle interviendra en début de seconde période, alors que les locaux, comme souvent, connaissent une baisse de régime. Un quart d’heure de flottement qui profitera aux Tyrossais, avec la percée de l’arrière Barbe (42e), qui prend de vitesse la défense valencienne, puis par Chasseur huit minutes plus tard. Tyrosse y croit (un peu) à nouveau.

Il faudra attendre l’heure de jeu pour voir les équipiers de Sébastien Gorry retrouver le sens de la marche. Thomas Gaston redonnera un peu d’air à ses équipiers et, pour conclure, le pilier gauche Marzuq Maarman fera parler sa puissance et sa vitesse. Tyrosse manque une occasion de prendre chez un mal-classé, et devra encore batailler jusqu’à la fin de la saison.

Michel Bony

Laisser un Commentaire