Article

Sud-Ouest du 10/10/2020 : « Pour que dure l’embellie »

LOMBEZ/SAMATAN – TYROSSE Après un premier bloc presque parfait, les Tyrossais veulent garder le vent en poupe chez des Gersois déjà dos au mur.

 Lombez………     12e / 0 pt

Tyrosse …….   1er / 14 pts

 Lieu Lombez (stade Paul Vignaux) – Horaire dimanche à 15h30

US Tyrosse (le groupe): Bélestin ou Discazaux, Dominici,  Brissot, Cazenave, Lafontan, Gonzalez, Kahn, Vervoort, A.Salles, Dicharry, Montois, Lafitte, De Molder, Loustaunau,  Baldy, Hourcade, Chasseur, Ferré, E.Salles, Girardeau, Villetorte, C.Cazaurang, Barbe.

À saison inédite, voire incertaine, hiérarchie chamboulée, ne manqueront pas de souligner les détracteurs du rugby Sudiste et autres esprits mal embouchés. Que ceux-là se rassurent, l’UST toute fière qu’elle peut être de son entame de cycle, n’a pas encore la tête qui tourne. Même rajeuni dans quelques lignes, le quinze à la fougère possède dans ses rangs, suffisamment d’éléments expérimentés, pour ne pas savoir raison garder. Ce qui est pris n’est plus à prendre, toujours est-il.

Après deux ou trois saisons à courir après les points égarés d’emblée, Semisens a le droit d’apprécier ce petit confort actuel, en gardant toutefois à l’esprit que tout peut être remis très vite en question. Et pour garder les pieds sur terre, rien de tel qu’une petite escale au cœur du terroir Gersois. Aujourd’hui en effet, mieux vaut ne pas se fier au seul classement. Chacun en ce monde ovale, connaît les caractéristiques génétiques de cette association désormais centenaire, qui même fanny jusqu’ici, n’en possède pas moins, les moyens d’enrayer les rouages adverses les mieux huilés. Après tout, Lombez ne s’est incliné qu’une fois à domicile, certes lourdement devant Valence d’Agen, pour deux défaites nullement humiliantes celles-là, à Saint Jean et à Lannemezan. Pas encore, que l’on sache, matière à jeter le bébé avec l’eau du bain, fut-il de la Save.

Au pays de Grégory Moulis, désormais préparateur des avants rouge et bleu « on n’est pas du style à baisser la tête ». De l’avis de l’ancien ratisseur, de retour pour la première fois sur ses terres, dans le costume du visiteur de service, « Lombez après l’erreur de parcours face à Valence d’Agen, saura se recentrer sur l’essentiel, sur le combat. On sait pertinemment, que c’est dans ce genre de situation qu’ils savent se sublimer ».

Engagement

Pour l’adjoint de François Gelez, le contexte particulier, empreint d’émotion – « j’y pense forcément, puisque je vais retrouver toute la famille et les amis, mais je pense que ce sera moins difficile, dans le rôle d’entraîneur que dans celui de joueur » – n’occultera pas le devoir de concentration sur le défi du jour. « Il va nous falloir rester dans l’engagement pour la possession du ballon et nous appuyer sur une maîtrise collective en défense, censée les empêcher justement, de jouer en avançant ». Les Sudistes devront en somme, confirmer les probantes approches précédentes, rassurantes à plus d’un titre, aux yeux de l’encadrement.

« Si on est mieux que l’on espérait au plan comptable, on est tout aussi satisfaits de l’évolution de la maturité sur la maîtrise et sur la gestion du jeu attrayant que l’on prône. Les jeunes poussent derrière, les turnovers n’altèrent pas le collectif du groupe et cette qualité du banc plaide en notre faveur ».

Reste à faire en sorte, que cela dure…même si ce n’est pas autant que le marché à Semisens!

 Jean-Marc DARRIBAT

Laisser un Commentaire