Article

Mon équipe type : Pascal BONNET

Durant cette période d’inactivité, nous vous proposerons de découvrir l’équipe type des personnalités de l’UST (joueurs, anciens joueurs, dirigeants ou partenaires).

Aujourd’hui intéressons-nous a Pascal BONNET, ancien joueur du club rouge et bleu.


Présente toi en quelques mots : J’ai fait toute ma courte carrière depuis tout pitchoun à Tyrosse, et j’ai arrêté assez tôt je crois, car le président de l’époque ne voulait pas me salarier.

On ne dirait pas, mais oui, j’ai maintenant 56 ans et j’habite sur Bordeaux depuis bientôt 4 ans pour des raisons professionnelles.


Joueur UST préféré en activité : Bernard MONTERO
Joueur UST préféré retraité : Pascal VINSONNEAU, car il avait cassé la jambe à JP. Bastiat). Je lui rappelle d’ailleurs régulièrement !


TON ÉQUIPE TYPE UST :
Pilier gauche : Patrick VISENSANG
Talonneur : Alain FABRE (Le Chat)
Pilier droit : Jean-Paul SUHAS (Pipot) / Alain NARBEY (Miam)
Deuxième ligne (2) : Franck BONTOUT / Thierry VASSEUR
Troisième ligne aile (2) : Dominique VISENSANG / Fabrice DUCOM
Troisième ligne centre : Alain PEYTRIN (Le Vieux)
Demi de mêlée : Guy ACCOCEBERRY
Demi d’ouverture : Gérard CASTETS / GARAT
Ailier (2) : Serge LECOLONNIER (cucu) / Alain FERRIER
Centre (2) : Michel DUFFRANC (Le Duf) / Yves FOULGOT (Charlie)
Arrière : Christian BIRADES

Coach : Christian LACLAU
Dirigeant (2) : Christian LACLAU (Popo), puis Christian LACLAU (Popo). Et pour le 2ème, mon vieux compagnon de route Dominique LABORDE (Kikson), le Guy Roux de l’UST.


Ton meilleur souvenir : L’engouement autour du match aller en phase finale contre Toulon. Il y avait tout simplement plus de spectateurs que d’habitants à Tyrosse à cette époque. C’était magnifique, au-delà de notre courte défaite.
Ton pire souvenir : une crêpe de DELPOUX par derrière contre Narbonne, qui m’avait mis le nez en vrac. Également beaucoup de pénalités ratées un jour à Castres pour un match important. Être un buteur moyen permet de maintenir du suspense, et de tenir les spectateurs en haleine…


Une petite anecdote marrante : On avait mis en douce avec Michel DUFFRANC lors d’un repas d’avant match, des bouteilles de vin dans le sac de quelques avants, qui en arrivant au vestiaire nous avaient fustigés en ouvrant leur sac. Ils étaient bien contents de les boire après…


Un message à faire passer pour le club : Restez chez vous, et ressortez plus forts.


 

1 Réponse

  1. LE COLLONIER

    Ce joueur était doté d’ une très bonne technique individuelle, son Oncle Paul Bonnet un grand joueur avant guerre et resté humblement anonyme lui avait laissé quelques consignes à ses débuts . Pascal était comme son compère  » de terrain Pouffy  » Lassalle adroit de ses deux pieds ( aussi des deux mains à la Pelote ) …ce qui n’ était pas le cas de tous les joueurs à cette époque . Butteur , passeur , animateur , mais finisseur …certainement pas ! Ses premières sélections en Côte Basque Taddei étaient plus que prometteuses . Une belle carrière se profile alors devant lui . Pascal débute très jeune en Equipe une face à Grenoble à Lesdiguières Avenue Albert Reynier . Puis , les générations se bousculent , te bouscule et oui . Arrivent les Pouffy , Dubois , puis Garat , Birades ,Acco ,Meurvier, etc..etc…Pascal passera d’ ouvreur au Centre , à l’ Arrière , puis au centre …..puis arrive une situation assez  » pénible quand tu joues et que tu veux encore jouer …. tu te diriges vers les remplaçants , parfois injustement ! Les blessures elles aussi font leur apparitions . Ta fin de carrière très prématuré aussi .Ce n’ est pas bien grave après -tout .Il restera dans ma mémoire l’ image d’ un joueur doué , qui aurait du aller beaucoup plus loin ……Reste aussi ses fameuses 3 ème mi-temps avec lui ….
    Oui mon ami Pascal avec qui j’ ai eu la chance de jouer ….on s’ est bien marré quand même . Le Rugby a bercer nos folles années d’ une jeunesse heureuse à Tyrosse . Pour toi , comme pour moi d’ ailleurs ce sport était une histoire de copains , ça le restera longtemps encore à Semisens , du moins je l’ espère et toi aussi je pense !

Laisser un Commentaire