Article

Le visiteur du jour : Saint-Jean-de-Luz olympique rugby

Rentrée des classes majuscule pour ce premier match de la saison officielle à la Fougère avec  la réception  de nos voisins luziens.

Pour débuter, l’UST aurait pu rêver d’un adversaire  un peu moins huppé, lui que de nombreux observateurs, qualifiaient de l’équipe  pratiquant le plus beau jeu la saison dernière  avec à la clé un nombre impressionnant d’essais.

Tout cela grâce en premier lieu à une mêlée souveraine et des tactiques simples dans l’alignement, permettant de lâcher ensuite les chevaux légers dans les intervalles créés.

Si chacun resta maître sur ses terres lors des éditions précédentes, ce sont les Basques  qui tirèrent grandement leur épingle du jeu à l’indice de performance.

Place donc  au nouveau cru de la Fédérale 1, caractérisé par un premier bloc de quatre rencontres, dont trois à domicile pour les locaux, et dont les résultats risquent de conditionner grandement la suite des opérations.

L’occasion qui plus est également de se familiariser avec les recrues respectives de deux équipes bien sages sur le marché des transferts, misant à priori  sur la sécurité  aux avant postes, comme l’attestent les arrivées de QUINTANA, LANDRODI ,SANCHEZ côté rouge et vert, et AZPIROZ,AUZQUI,VERVOORT dans les rangs sudistes.

Les deux matchs de préparation  et leur fortune diverse  ont permis aux coachs de tirer tous les enseignements possibles, notamment avec l’épilogue encourageant de la deuxième manche sur les bords du Bassin. Mais  maintenant chacun se retrouve devant  une page blanche, afin d’écrire la suite la plus heureuse qui soit, de la longue épopée des « rouge et bleu » commencée voici tout de même 110 ans.

 

Laisser un Commentaire