Article

Direction Tarbes : Samedi 26 janvier 2019 à 18h

Retour aux affaires courantes pour deux semaines consécutives dans ce championnat qui paraît par moment bizarrement  découpé, avec un déplacement du côté du feu Stadoceste Tarbais.

Ce dernier ayant fait place  dans l’ère professionnelle au TPR, ne doit absolument plus musarder en chemin s’il veut  accrocher une des deux places qualificatives afin de  poursuivre l’aventure vers un retour en Pro D2, objectif clairement affirmé en début de saison.

Et ceci passe obligatoirement par un quasi sans faute dans les matchs de poule qui restent à jouer dans cette phase loin de se présenter comme un long fleuve tranquille, avec des Luziens passés maitres dans l’art d’empêcher de tourner en rond.

De plus TYROSSE, va prendre le chemin de Maurice TRELUT à un moment délicat, après la déconvenue des rouge et blanc de Bigorre lors de leur dernière sortie à LAVAUR.

Pour leur part les locaux peuvent regretter le résultat de MARMANDE, avec encore quelques détails à des instants critiques de la rencontre, aux conséquences néfastes en fin de compte.

Résultat, comme dans ces étapes de plat du Tour de France et les arrivées au sprint, un regroupement s’est effectué, avec pour objectif ne pas se faire enfermer dans l’emballage final, ce qui risque de survenir  en fonction des prochains résultats.

Cependant point positif, l’infirmerie qui s’est vidée permet aux entraîneurs un large choix dans la confection du groupe  appelé à constituer la feuille de match.

Comme l’an passé, le verdict risque de survenir lors de la dernière journée de la phase de poule. Aussi nos représentants seraient bien inspirés de d’éviter un tel stress.

C’est loin d’être acquis mais pour l’instant ils possèdent encore leur destin entre leurs mains.

Et puis n’oublions pas en parallèle l’entrée en lice  des Espoirs, dans le challenge CAPDEVILLE (qu’ils soient dignes de lui) face à SAINT-SULPICE.

Jean-Jacques LECOUONA

Laisser un Commentaire