ARTICLE

DIRECTION SAINT-JEAN DE LUZ

Dimanche dernier, un beau rayon de soleil a semblé venir réchauffer le bain glacé dans lequel l’UST perdait peu à peu pied au fil des semaines. Alors, simple feu de paille ou brasero consistant permettant une parillada des spécialités de la mer chères aux fameux pêcheurs basques ?

Les Espoirs n’ont-ils pas montré la voie au tour précédent !
Pour les imiter, il va falloir que les Landais soient animés des mêmes intentions que face à Floirac, avec tout simplement un volume de jeu digne de celui de leurs hôtes du jour, certainement dépositaires des clés leur permettant de venir à bout de n’importe quelle équipe de la poule.

Devenue un classique incontournable au fil des saisons, cette rencontre avec souvent un avantage du terrain pour les corsaires basques n’en souligne pas moins la difficulté supplémentaire se dressant sur la route des « Rouge et Bleu » dans ce sprint final.
Les calculettes ont chauffé cette semaine, et bien que l’espoir soit des plus ténus, il passe, à condition nécessaire mais peut-être pas suffisante, par un sans faute jusqu’à l’ultime journée.

Pour sûr, nos joueurs ne partent pas dans l’inconnu.
Sur le pré du Pavillon Bleu, ils seraient bien inspirés de faire fi de certains déplacements notamment dans un proche passé car à l’image des côtes voisines, les vagues basques n’auront de cesse de s’enchaîner jusqu’à trouver la faille.

La balle se retrouve dans le camp des Sudistes : et dans ce domaine la qualité des jeunes « Marie Louise » passera à un sacré révélateur. Samedi avant d’assister à Angleterre-France, les supporters sauront à quoi s’en tenir en ce qui concerne leurs protégés qui désireraient tant prolonger leurs sourires.

Jean-Jacques LECOUONA

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.