Article

DIRECTION FLEURANCE !

Avec un match de retard et surtout un calendrier des plus favorables il n’y aurait rien d’étonnant à ce que FLEURANCE ne vienne coiffer au terme de la phase de poule son rival et voisin Auscitain qui jusqu’à peu de temps faisait la course en tête .
Et la lecture du classement britannique ne fait que confirmer cette impression.

N’ayant pas la mémoire courte, les Landais se souviennent de la déconvenue subie sur leur herbe au match aller, où après une première mi-temps quasi euphorique, ils avaient petit à petit perdu pied lors du second acte, en encaissant quatre essais dans la logique d’une absence de lucidité dans le temps additionnel alors qu’ils avaient eu la chance de repasser en tête.

Ce jour-là les visiteurs avaient montré de belles qualités rugbystiques notamment une ligne d’avants redoutable synonyme de conquête efficace et surtout un binôme de demis de mêlée véritables bourreaux des locaux.

Au moment de reprendre la route du Gers pour la deuxième fois de la saison, SEMISENS aura t-il retenu la leçon ?
Comptablement, le bloc de matchs en cours reste satisfaisant malgré des succès enregistrés sur de faibles marges, en puisant dans les belles vertus défensives affichées tout au long de la saison.
S’il faudra rester fidèle à cet état d’esprit, une performance, dans la ville de Maurice MESSÉGUÉ, viendrait certainement d’un surplus dans la mise en place du jeu de mouvement que les « rouge et bleu » ont su offrir à quelques reprises cette année, car ils n’ont pas pour rien la meilleure attaque de la poule.
Avec des rencontres croisées pour les équipes du haut de tableau le moindre écart peut s’avérer très vite préjudiciable, et ceci est valable pour tous nos concurrents.
Pour l’instant le tableau de marche sudiste est respecté ; pourvu que cela dure !

Et quant à nos Espoirs qui nous font plaisir à chaque sortie au point de posséder un bien joli matelas d’avance sur leurs poursuivants, eux aussi doivent se souvenir du faux-pas enregistré à la maison face aux Gersois. Le classement actuel des deux formations plaide cependant pour une possibilité effective de revanche.
En résumé, deux bien beaux tests en perspective !

Jean-Jacques LECOUONA

Leave a Reply