Article

Direction ANGLET

Avec quelques jours de retard l’UST a su trouver la fève non pas dans une galette des Rois, mais à l’intérieur d’un volumineux paquet de petit beurre nantais, pour le plus grand plaisir de toutes les parties prenantes du club.

Et donc en suivant direction au sud pour un des deux plus courts déplacements de la saison avec certainement au fond des têtes le souvenir de l’échec à domicile pour la première réception de la saison, faute de ne pas avoir su scorer durant les longues phases de domination, en sus de quelques erreurs défensives.

Quatre mois plus tard les deux équipes se retrouvent à égalité au classement britannique, les hôtes du jour ayant cependant l’avantage de leur succès initial en terre sudiste.

Il devrait en découler une bien intéressante confrontation du côté du Stade Saint-Jean, avec en toile de fond une place parmi les qualifiés dans cette poule apportant chaque semaine son lot de surprises.

A la différence de la dernière édition jouée à Aguiléra, les Tyrossais peuvent s’appuyer sur une série en cours des plus intéressantes, notamment une cohésion et un état d’esprit remarquables.

En plus d’être nécessaire sera-ce suffisant pour contrecarrer les plans d’une équipe ayant su faire douter et pousser dans ses derniers retranchements nos autres voisins dacquois la semaine écoulée.

Les deux clubs au fil des saisons successives commencent à bien se connaître: qui saura le mieux analyser le jeu de son adversaire ?

De là viendra en grande partie la clé du succès, chacun pouvant s’appuyer sur des qualités propres, notamment des buteurs efficaces.

Souhaitons à nos rouge et bleu de retrouver tous leurs éléments pour aligner une feuille de match compétitive, car le banc nous le savons tient un rôle de plus en plus prépondérant.

Les plus anciens se souviennent des fameuses émissions de radio : parmi elles l’une s’intitulait « Stop ou encore, ».

A méditer avant de prendre l’ancienne Nationale 10.

Jean-Jacques LECOUONA

Laisser un Commentaire