Article

Deux victoires bonifiées dans l’escarcelle

ESPOIRS : TYROSSE 30 (4 essais) – BAGNERES 3

Cette fois ci la jeune armada locale  a su parfaitement gérer son match, pour au bout du compte empocher un bien beau succès  face à une équipe visiteuse  parfaitement en place lors du premier acte et qui ne pensait certainement pas rentrer plus que bredouille à domicile.

Il est vrai qu’une indiscipline chronique leur coûta en fin de compte bien cher (ils ne furent à un moment que 12 sur le terrain), mais au crédit des locaux une envie communicative de pratiquer un jeu complet, même si par instant  « coach David » fit entendre sa voix depuis le bord du terrain quand il y avait besoin de recadrage.

Et ce qui est bigrement  encourageant c’est le fait qu’en plus d’un nombreux effectif, les rotations effectuées par les entraîneurs sont parfaitement acceptées, permettant de présenter des feuilles de match homogènes et d’égale qualité.

Un week-end de repos, et souhait d’exporter cet entrain dans deux semaines du côté de Lombez-Samatan où là aussi on sait ce que le mot valeurs veut dire.

 

FÉDÉRALE 1 : TYROSSE 29 (5 essais) – BAGNERES 15  (2 essais)

Si l’on veut se souvenir que l’an passé à la même époque pour son premier match à domicile  l’UST avait  connu le goût amer de la défaite face à ANGLET  ( tout comme les Espoirs d’ailleurs), on ne peut que savourer un peu plus la position de leader de poule qu’elle occupe grâce à ses trois victoires dont deux bonifiées, même si elle compte un match de plus que certains de ses poursuivants.

Pour s’être parfaitement souvenu  de la façon dont ils s’étaient pris les pieds dans le tapis voici deux saisons face à ces mêmes adversaires  avec les conséquences qui en découlèrent, les locaux ont  su en ce jour  bien gérer l’événement.

Débutée  sans temps mort cette rencontre (un essai de part et d’autre dans les huit  premières minutes) aura satisfait certainement le public relativement nombreux, car elle offrit du rythme, de l’engagement et des séquences de jeu fort plaisantes.

Rassurés par leur succès dans le derby les Bagnérais venaient sans pression en terre landaise, mais ils ont eu affaire à un quinze local en progression certaine vers le système de jeu  voulu par le staff.

Il est vrai qu’on ne franchit pas cinq fois la ligne d’en-but  et au terme d’actions construites, par le fruit du hasard !

Et puis quand il a fallu confier les clés du camion « aux gros » ce fut également fait  avec le même investissement productif.

Résultat un premier bloc satisfaisant sur le plan comptable que doit permettre d’envisager la suite du calendrier avec réalisme sans tomber dans un excès de confiance. Certainement il y aura un jour ou l’autre un premier revers : souhaitons qu’il survienne le plus loin possible dans le calendrier.

Jean-Jacques LECOUONA

Laisser un Commentaire